La peur de la 5G vient des conspirationnistes, dit un ministre : un scientifique le contredit (VIDEO)

Le risque est minime selon M. De Backer, le ministre belge des Télécommunications qui veut accélérer la mise en place de la 5G, qu’il trouve manifestement utile.

La 5G continue de faire débat au sein de la population, mais aussi de certains membres du monde scientifique. Entre question sur son utilité réelle et surtout sur ses effets sur la santé, cela n’empêche pas certains pays de développer son réseau.

En Belgique, on semble encore loin d’un accord et surtout d’une mise en place du réseau, mais les acteurs du secteur insistent pour mettre le pied à l’étrier. Ils ont d’ailleurs un allié de choix en la personne de Philippe De Backer (Open Vld), le ministre fédéral en charge des Télécommunications.

Un scientifique le contredit : la 5G tuera des espèces animales

Les scientifiques sont plus compétents que les hommes politiques et ont en général moins d’intérêt qu’eux à ce qu’un projet soit mis ou non en place. Ainsi, l’astro-physicien, spécialiste de la cosmologie et des trous noirs dans l’univers, et qui s’intéresse à l’écologie, déclare que la 5G est dangereuse et qu’elle n’apporte rien d’intéressant pour l’humanité et la planète.

Bien que français (où la 5G est aussi débattue dans le pays), Aurélien Barrau rappelle que la 5G tuera des petits animaux (insectes, etc.) et qu’elle fait même chauffer les antennes des abeilles (qui sont déjà en danger, par ailleurs). Le risque est donc colossal pour lui, compte tenu de l’importance des abeilles dans l’écosystème global dont les humains font partie.

Pas vraiment du conspirationnisme donc.

Vidéo ci-dessous.