Salut nazi dans la police: Charleroi n’est pas un cas isolé, à Molenbeek, des suspicions existent (VIDEO)

La nouvelle vient de tomber aujourd’hui, ce 25 août. Il y a quelques jours, on mettait en lumière le geste d’extrême-droite (bras tendu style nazi et moustache hitlérienne avec l’autre main) d’une policière à l’aéroport de Charleroi, pendant que ses collègues arrêtaient et causaient la mort de Jozef Chovanec.

Il semblerait que cela ne soit pas le seul cas dans la police où des agents osent afficher leur soutien à de telles thèses racistes ouvertement. Des suspicions existent également à Molenbeek, commune de l’ouest de Bruxelles.

Réaction de la bourgmestre de Molenbeek

La bourgmestre Catherine Moureaux veut faire la lumière sur cette affaire qui surgit après celle du salut nazi de l’aéroport de Charleroi. Après tout, il s’agit de la police communale, dont on sait qu’elle s’est rendue coupable de violences policières par le passé déjà. En 2019, un policier avait frappé un homme de plusieurs coups, dont des coups de pied au visage, alors qu’il était déjà couché par terre et arrêté par un de ses collègues. Son collègue lui avait même dit de se calmer. La vidéo avait fait scandale. ODP news avait réalisé un reportage sur les faits.

Le fait que dans cette même commune où ont eu donc lieu des bavures policières sur des personnes “racisées”, il y ait potentiellement des sympathisants des thèses nazies vient entacher d’ores et déjà l’image de la police, police de plus en plus critiquée pour ses agissements, notamment pour ses intimidations et harcèlement, voire violences pour toutes les personnes qui les filment, comme voici un exemple récent dans la vidéo ci-dessous.