Vaccins du Covid : la Commission Européenne demande à la Belgique de confirmer sa participation

La réponse de la participation de la Belgique aux commandes de vaccins par la Commision Européenne n’a toujours pas été donnée officiellement. En effet, comme nous l’apprennent Sudpresse, De Tijd et Het Laatste Nieuws, le comité consultatif chargé de remettre des avis aux autorités politiques belges en matière de vaccination a examiné le dossier d’AstraZeneca. Il doit trancher mais il ne voit aucune raison de “ne pas accepter les termes convenus entre l’entreprise et la Commission européenne”.

Cet été, la Commission Européenne a conclu un contrat avec l’entreprise AstraZeneca. Ce contrat concernait l’achat de pas moins de 300 millions de doses de son vaccin pour lutter contre le covid-19. Et, en plus de cela, une option pour 100 millions supplémentaires était prévue (au cas où). Certains pays ont déjà confirmé leur participation à cet achat massif pour les européens. La Belgique ne l’a pas encore fait à ce jour.

Pas d’objection à ce projet pour les experts belges

Le comité d’experts a déclaré qu’il n’y a aucune raison de ne pas se lancer dans ce projet de vaccination. Son choix repose sur quatre critères, écrit le journal Sudpresse : les avantages et les risques sur base des connaissances actuelles, les éléments de production et d’approvisionnement, les aspects contractuels et juridiques et bien sûr le prix de revient.

Cela n’est par contre qu’un avis. La décision en fin de compte reviendra à la Conférence interministérielle Santé publique. La date n’est pas communiquée par le journal La Libre, qui a aussi relayé l’information.

Souvent, néanmoins, le politique suit l’avis des experts. La Belgique, ainsi pense avoir besoin de 4 millions de doses pour vacciner les groupes “prioritaires”. Elle pourrait donc marquer son accord pour participer à l’achat du vaccin d’AstraZeneca auprès de la Commission Européenne.