Affaire Mawda : La famille de la fillette tuée par la police a fait une demande d’inculpation pour meurtre

Mawda, une enfant kurde de deux ans a été tuée par balle de la police dans la nuit du 17 au 18 mai 2018 alors qu’elle voyageait dans une camionnette en direction de l’Angleterre. Trente migrants kurdes étaient à bord du véhicule, dont quatre enfants. Cet événement tragique s’est déroulé en Belgique, dans les environs de Namur. 

Le policier à l’origine du tir a été inculpé pour homicide involontaire le 18 décembre 2019 par le juge.

L’audience est fixée au 8 juillet

Le chauffeur du véhicule et le passeur ont été inculpés du chef de rébellion armée et d’entrave méchante à la circulation avec la mort d’un enfant pour circonstance aggravante. Lors de cette course-poursuite avec la police, la camionnette a été utilisée comme arme pour lui échapper. 

Ce vendredi, la décision de la chambre du conseil de Mons devait être prise, si le policier qui a tué la petite Mawda devait ou non être renvoyé devant le tribunal correctionnel. Toutefois, cette audience a été reportée au 8 juillet suite à une demande de requalification en meurtre de la part de la partie civile. Ce qui signifie “coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner”.