Elecltions américaines : Biden a déclaré qu’il rejoindra l’accord de Paris sur le climat s’il est élu

Joe Biden, candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, et qui semble en tête des votes à cet instant précis (5 novembre à 9h20) a déjà fait une annonce : il rejoindra l’accord de Paris sur le climat (que Trump a quitté). Joe Biden a même été plus précis : il rejoindra cet accord dans 77 jours.

Joe Biden, le candidat démocrate à la présidentielle américaine, a assumé son intention de faire de l’environnement un outil de sa politique extérieure et commerciale, en particulier vis-à-vis de la Chine. Il a partagé un post d’ABC News qui annonce que Trump a quitté l’accord de Paris sur le climat. BIden saisit la balle au bond dans un tweet.

Cela aura été l’un des derniers actes de Donald Trump. Depuis mercredi 4 novembre au matin, les Etats-Unis ont quitté l’accord de Paris sur le climat. Celui-ci étant entré en vigueur le 4 novembre 2016, Washington devait attendre trois ans avant de pouvoir notifier un retrait, avec un préavis supplémentaire d’un an. Joe Biden a réagi sur Twitter dans la soirée de mercredi : « Aujourd’hui, l’administration Trump a officiellement quitté l’accord de Paris sur le climat. Et dans exactement 77 jours, l’administration Biden le rejoindra », écrit le candidat démocrate.

Le climat, arme de défiance politique contre la Chine ?

La portée de cet acte, qui serait décidé dès l’entrée de M. Biden en fonction, est symboliquement majeure : il marque le retour des Etats-Unis dans les instances multilatérales et de l’Amérique dans la communauté de destin mondiale. Le candidat Biden n’a pas caché son intention de faire du climat un outil de sa politique extérieure et commerciale, en particulier vis-à-vis de la Chine.

Il faut donc se poser une question : le climat sera-t-il une arme politique de Joe Biden contre l’Etat Chinois ? Cela n’est pas impossible au vu de sa déclaration.