Procès du LBD : le policier qui a tiré dans la tête d’une jeune a été condamné

Ce vendredi 26 juin, le fonctionnaire de police qui avait reconnu être l’auteur du tir ayant défiguré une manifestante en 2018 a été condamné à une amende. Cette condamnation est le résultat d’une procédure de plaider-coupable. Dans sa stratégie, la victime a voulu faire de son procès celui du flashball et du LBD mais aussi de la stratégie de maintien de l’ordre, plus largement. C’est un procédé de défense assez courant pour obtenir justice… et cela a fonctionné.

Une décision rapide mais une faible amende

Il aura fallu trois minutes seulement après l’ouverture de l’audience pour que la décision soit rendue. Le fonctionnaire de police Sébastien Maréchal, 43 ans, a été donc condamné. à une faible amende par le tribunal correctionnel de Bayonne pour « violences involontaires ». Cet agent de la BAC de Bordeaux avait tiré au LBD (lanceur de balles de défense) dans la tête de Lola Villabriga, qui avait de 19 ans, lors d’une manifestation anti-G7,en décembre 2018, à Biarritz, dans le sud de la France.