Vilvorde : une policière s’acharne avec violence sur une habitante

Nous sommes le samedi 22 juin aux alentours de 17 heures, dans la ville de Vilvorde, en périphérie nord de Bruxelles. Dans un appartement, une famille fêtait l’anniversaire de leur fille âgée de cinq ans. Une bonne ambiance de week-end en l’occurence.

Mais voilà, la musique était trop forte au gout des voisins et la police a été appelée sur place. « Veuillez éteindre votre musique », ont ordonné les deux agents de police… en néerlandais, sur le pas de la porte de l’appartement.

La tante de la fille, qui avait ouvert à la police, aurait répondu que de la musique tournait à plein pot dans la rue et que cela faisait davantage de bruit encore. De plus, l’heure qu’il était ne pouvait être considérée comme tapage nocturne puisqu’il n’était que 17 heures.

L’agent n’aurait pas répondu et a exigé de la femme qu’elle s’exprime en néerlandais. Ne parlant pas la langue mais étant de bonne volonté, la tante a fait appel à une cousine, maitrisant la langue du nord du pays pour faire la traduction.

La policière prise d’un élan de violence

Là, sans motif apparent, la policière s’est jetée sur cette cousine sur le pas de porte. Elle l’a ensuite plaquée contre le mur et l’a étranglée.

La jeune fille s’est retrouvée aussitôt en difficulté respiratoire et a suffoqué. Voyant cela, la maman tente alors de libérer sa fille des mains de la policière. Elle y parvient, la policière lâche, mais l’histoire ne s’arrête pas là.

Elle s’en prend à sa maman de la même façon. La situation devient critique, les invités et témoins sont pris de colère et veulent s’interposer afin de permettre à la jeune fille de reprendre son souffle. Des images montrent la scène. Le collègue policier semble ne pas comprendre l’attitude de sa collègue violente et éloigne les gens qui s’agglutinent pour ne pas laisser faire ses agissements, sur une propriété privée qui plus est, et sans mandat.

C’est alors que la policière asperge les invités et témoins à coups de gaz lacrymogène, avec sa bombonne de spray.
« Mais quelle irresponsabilité d’utiliser cette méthode alors que des enfants étaient présents !!!! », s’offusque Naïma Belkhatir, conseillère communale de Schaerbeek, qui a relayé les trois vidéos des faits sur Facebook, « Comment une simple histoire de musique et d’anniversaire a t elle pu prendre une telle ampleur ? Comment se fait-il qu’un simple échange verbal sans agressivité et injures envers les forces de l’ordre ait pu justifier l’attitude agressive de cet agent de police ? Il y a clairement abus de pouvoir de cette policière. »

« La révolte des témoins et citoyens auraient pu avoir des graves conséquences comme des émeutes et manifestations violentes contre les forces de l’ordre. Heureusement, le cousin de la jeune fille a calmé et demandé aux jeunes qui se sont rassemblés afin de manifester leur colère de se disperser ! Cet agent doit être suspendue et suivi par un psychiatre car son attitude tiens de la folie!!!!
Elle a appelé à partager les vidéos afin que « le Bourgemestre de Vilvoorde prenne ses responsabilités et suspende cette policière de ses fonctions ».

La jeune fille, emmenée au commissariat menottée, a été relâchée mais aucune déposition n’a pu être actée. La seule chose mentionnant son entrée au commissariat est son nom répertorié sur le registre. Elle n’a pas non plus été orientée vers un service d’aide aux victimes de violence. La jeune fille est toujours en état de choc, selon Naïma Belkhatir (PS), conseillère communale à Schaerbeek.

Contactée par nos soins, la police ne souhaite pas communiquer sur ce dossier. Elle refuse de dire s’il y a eu une plainte ou une audition mais il est légitime de penser que c’est le cas, en tout cas pour la plainte, puisqu’elle a déclaré qu’une enquête est en cours. Les informations viendront du parquet.

« Le Bourgemestre de Vilvoorde Hans Bonte a pris l’incident très au sérieux et est en réunion actuellement pour déterminer les causes de cet incident déplorable et excessif », déclare Naima Belkhatir.

Depuis cet incident, la conseillère communale (PS) de Schaerbeek qui avait dénoncé l’affaire sur les réseaux sociaux, à finalement supprimer les vidéos de son compte Facebook.

Reportage vidéo

1 thought on “Vilvorde : une policière s’acharne avec violence sur une habitante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *