Vidéos : trois personnes arrêté après la marche pour le climat

Photo : © EODP

Des jeunes militants écologistes, dont les plus jeunes semblent être âgés de 14 ans ou 15 ans, ont réalisé une action non-violente aujourd’hui au McDonald de la Bourse, au centre-ville de Bruxelles.

Très vite, ils ont été encerclés par la police. Ils ont eu à subir une fouille, un contrôle d’identité avant de pouvoir être finalement libérés un par un. Mais cela ne s’est pas fait sans violence, certains policiers ont fait usage de leur matraque, a-t-on pu entendre comme témoignage lors de nos interviews en live.

Leur motivation était explicite et affiché : la justice climatique. A l’heure de la sixième extinction de masse, où les espèces disparaissent à vitesse grand V et où les catastrophes naturelles et toutes leurs conséquences seront de plus en plus fréquentes, ces militants sont toujours vus par la police comme malfaisants, perturbateurs alors qu’ils alertent pour leur avenir et celui de l’humanité, ainsi que celui de la biodiversité mise à mal par les grandes usines et entreprises multinationales (ce qui n’est plus contesté par personne aujourd’hui).

Intégralité du reportage tournée en direct à la place de la Bourse.

La question de la responsabilité politique peut être posée : le bourgmestre Philippe Close (PS) en tant que responsable de la police et les échevins et échevines Ecolo et Groen, Benoit Hellings, Arnaud Pinxteren, Zoubida Jellab, Bart Dhondt et Liesbet Temmerman en tant que membres de la majorité communale.

Le PS, Ecolo et Groen se dissocient-ils de ce comportement policier envers des défenseurs du climat et qui choisissent la désobéissance civile non violente ?

1 thought on “Vidéos : trois personnes arrêté après la marche pour le climat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *